Raspberry ketone diet 60 vcap by Raspberry Ketones

Running with BigGGIce, vol.1

BigGGIce Add comments

Running with BigJJIce vol.1 by Compilfight on Mixcloud

Ça y est, le soir tu recommences à t’affaler dans ton canapé avec un paquet de chips comme oreiller, une canette de bière à la main en regardant tranquillement la nouvelle série de Nabila. Heureusement, compilfight est là pour toi. Et pour une fois, en plus de penser à faire du bien à tes oreilles, CompilFight va t’aider à brûler ta graisse. Vos pieds n’en croient pas leurs oreilles, cette playlist est donc faite pour courir ?!!? Sur un tempo crescendo et faisant parfois fi du bon goût, elle a d’abord été construite comme un stimulateur automatique du popotin, un pacemaker du complexe cardio-quadriceps.

Attention, l’écoute de cette playlist en position assise peut engendrer des effets indésirables : excitation, élévation anormale et prolongée du rythme cardiaque (voire tachycardie), bouffée délirantes, besoin irrépressible d’agresser son voisin de bureau…

Mode d’emploi :
Cette version n°1 de CompilFight Running est accessible à tous et est multi fonction.
1.    Déjà elle dure 50min, alors tu peux juste aller courir 50min, comme tu veux, où tu veux.
2.    Mais la raison première de cette playlist, c’est de courir un 10km.
Version tranquilou, en écoutant toutes les chansons, en courant à 12km/h, à la vitesse de Jean-Luc Delarue.
Version intermédiaire en commençant à la chanson 3, à 14km/h, comme Arno Klarsfeld.
Version Dominique de Villepin (on vous avait prévenu, on envoie du rêve) en commençant à la n°7 – 15km/h.
Version Usain Bolt en commençant dès le début, mais en faisant 2 tours.
3.    Et si cela ne te suffit pas, tu peux l’utiliser pour faire des fractionnés. En langage de coureur ça donne : Footing 20’ puis 2×8x30’’ – 30’’ et R=1’30

1. Keep Or Delete – The Whip – BPM 124
Un petit coup de fouet pour démarrer en douceur.

2. Somedy New – The Amplifetes – BPM 124
3. Mixed Bizness (Nu Wave Dream Les Rythmes Digitales Remix) – Beck – BPM 136
4. Enfant de Putain / Salope Ta Mère – Sexy Sushi – BPM 142
Très important : chanter la chanson très fort, ça donne du cœur à l’ouvrage et ça permet de faire de la place autour de soi pour courir tranquille. Et puis un peu de grossièreté pour marquer la fin de l’échauffement c’est important (même si ça n’a aucun rapport).

5. The Prayer (Does It Offend You Yeah Remix) – Bloc Party – BPM 160
6. Hot Patootie Bless My Soul – Meat Loaf – BPM 160
7. I Saw Her Standing There – The Beatles – BPM 160
8. Awkward – San Cisco – BPM 164
9. Ça plane pour moi – LTNO – BPM 158
On redescend un peu le tempo pour pas s’emballer, ça donne le sentiment d’être à la cool et du coup on est en phase avec les paroles.

10. Surfin’ with the Alien – Joe Satriani – BPM 166
Petite break guitaristique super kitsch – faire du air guitar en courant ça permet d’impressionner le badaud et d’avoir l’air cool devant les photographes.

11. Fat Children – Jarvis Cocker – BPM 164
12. Salute Your Solution – The Raconteurs – BPM 166
13. Hygiaphone – Téléphone – BPM 170
14. Paris 2012 – La Femme – BPM 174
15. Un Gars Fragile – Prototypes – BPM 180
« Une vraie douleur d’homme se calme à l’immodium » et c’est malheureusement vrai pour de nombreux coureurs quand la ligne d’arrivée se rapproche.

16. Hawaïenne – Les Trois accords – BPM 188
Non mais là ça commence vraiment à devenir n’importe quoi cette playlist. Mais c’est pas grave car à ce stade de la course, la notion de sens critique n’est plus qu’un lointain souvenir.

17. I Need You – The Blood Arm – BPM 200

Leave a Reply

404