Tags

Related Posts

Share This

Autumn 08 by J-Why°°°°

Math nous le disait en réponse à Coralala, la RN7 mène à Sète certes, mais elle nous conduit aussi à deux pas d’un lieu fort accueillant, où l’on peut tomber sur ce genre de spectacle, dingue non ?
Bref, une nouvelle compile, pas beaucoup de temps pour le texte, beaucoup de nouveautés, quelques vieilleries en contrepoint, de l’orgue analogique en pagaille, et de la bonne guitare fuzz. PSYCH-OUT !

The Natural Yogurt Band – Voodoo : une petite intro cotonneuse par 2 musiciens anglais dont on ne connaît pas grand-chose, à part qu’ils posent déguisés en Sherlock Holmes sur leur pochette, qu’ils sont les seuls artistes contemporains à avoir signé sur un des labels les plus pointus en matière de réédition – Jazzman – et qu’ils ont dégotté la palme des noms de groupes improbables.

The Spectrometers – Smart Headless Man : même mystère pour ce groupe (?), dont en plus on a coupé la tête. C’est vintage à souhait et pourtant d’aujourd’hui, et lorsque le beat démarre, je ne peux m’empêcher de voir la tête de Effixe dodeliner comme le font les chanteuses de RnB. Allez voir là pour en savoir (un peu) plus http://viewmorepics.myspace.com/index.cfm?fuseaction=viewImage&friendID=75729575&albumID=380200&imageID=32497025

Zombie Zombie – Warm Lethearette : Leur album a été l’une de mes plus belles découvertes de l’année. Voici un titre tiré de leur précédent 6 titres, reprise electro-punk d’un tube 80’, avec plein de blip-blip analogiques. Très très efficace.

Brian Eno – King’s Lead Hat : Petit détour par l’année 1977, avec Brian Eno qui danse comme un éclopé pour ce titre qui n’a pas que ses 12 lettres en commun avec les Talking Heads.

Suicide – Ghost Rider : Toujours 1977, encore plus furieux et minimal : 1 boîte à rythme + 1 synthé + 1 micro + 2 paires de lunettes = Suicide pour ce Ghost Rider toujours aussi impressionnant.

Cheveu – Dog : Toujours une boîte à rythme et un korg mais aussi une guitare crado et la branlitude en plus. Leur morceau c’est Chien et leur nom c’est Cheveu !

Koudlam – See You All : La formule synthé + boîte à rythme + micro est encore à l’honneur, mais la démarche lorgne plus vers la performance artistique (voir http://koudlam.com), à grands coups de voix planante et de beats discos pourris. On aime ou pas.

One Switch To Collision – Four Four : Tonton Günther ressort son casque à pointe, la guitare fuzz est de sortie, le début est super rentre-dedans, et au milieu vient une plage Kosmische du plus bon goût. Leur album est sorti le 17 nov 08.

Turzi – Allah Delon : Il y a un an, Turzi avait lancé le renouveau du rock psyché à la française avec son album « A » (pour les coulisses, il a aussi créé le label Pan European Recordings sur lequel est signé One Switch… et d’ailleurs les musiciens sont plus ou moins les mêmes). Bref, un titre Kolossal, avec un rien de la BO du Clan des Siciliens dedans.

Le Sacre du Tympan – Compartiments Tueurs : On reste dans le même esprit, mais avec un big band, pour une relecture de Compartiments Tueurs, BO composée par Michel Magne. Vous saviez qu’un big band, ça peut-être aussi sauvage ??

Can – The Empress and the Ukraine King : On part cette fois en 1969. Et oui, encore un petit Can pour la route. Un brin funky et psyché, bien agréable je trouve.

Ergo Sum – Give You My Name : Toujours en 1969, le premier 45t d’un groupe français passé aux oubliettes (pour en savoir plus http://rock6070.com/phpBB2/viewtopic.php?t=2435). C’est presque progressif mais ça reste léger.

Los Chicros – What’s new on TV today : Un petit 45t de Los Chicros en attendant l’album qui ne devrait pas tarder. Pop psyché bien sympathique. Mais attention le coté obscure arrive à la fin de la face, Ah Ah !

The Delano Orchestra – Frozen Lake : La scène folk de Clermont prend de l’ampleur. Un titre avec une vraie envolée lyrique comme on en rêve, et de la trompette aussi. A voir sur scène absolument. Où alors là, pour ce très beau moment : http://www.blogotheque.net/Delano-Orchestra

Sparklehorse – Sunshine : Puisque plein de groupes d’aujourd’hui revendiquent l’influence de Sparklehorse, je suis allé voir ce que ça donnait, et j’ai ramené ce titre de leur 2è album. La folk ensoleillée laissant place à un bidouillage sonore à trois sous, c’est parfait pour l’automne et je ne suis pas déçu.

Michel Magne – Perhaps, Perhaps, Perhaps : Du bidouillage toujours mais dans un registre beaucoup moins lo-fi, avec cette récriture d’un standard à la sauce percussions latines et manipulations de bandes. C’est-il pas génial ? Un bloggueur nous en parle très bien ici http://martian-shaker.blogspot.com/2007/01/michel-magne-tropical-fantasy.html

Gainsbourg/Goraguer – Cha cha cha du Loup (Edit) : Pour finir, la RN7 nous conduit donc à deux pas de ce lieu très sympathique évoqué en tête, aux premiers jours de mai (disons le 3), et elle nous laisse là pour quelques pas de Cha cha cha, un verre à la main, sous le soleil. Et comme Goraguer avait vu un peu court pour l’occasion, c’est un Edit maison pour rallonger la sauce. A bientôt !