Tags

Related Posts

Share This

COMPILASEB 14


1. Quantic Soul Orchestra – Tropicodélico
2. Brownout – Homenaje
3. Chakachas – Jungle Fever
4. Rodrigo y Maria – Diablo Rojo
5. Antibalas – Che Che Cole
6. Keziah Jones – Kpafuca
7. Aka Moon – Jubo
8. Jeremy Steig – Howling For Judy
9. George Benson – Shape Of Things To Come
10. Gene Harris – Listen Here
11. Herbie Hancock – Mimosa
12. Interlude
13. José James – Park Bench People
14. M. Ward – Rollercoaster
15. She & Him – You really Got On Me
16. Yayahoni – Be My Baby
17. Fleet Foxes – Meadowlarks
18. Moriarty – Jimmy
19. CR Avery – The Boxer Who Just Returned From London

Quantic Soul Orchestra – Tropicodélico

Will Holland (Monsieur Quantic Soul Orchestra) devait en avoir soupé de la pluie et du froid londonien quand il décida d’emmener tout son petit monde enregistrer en Colombie. Un morceau qui ne révolutionne certes pas le genre mais qui nous permettra de patienter encore quelques semaines jusqu’au retour des nuits moites.

Brownout – Homenaje
Brownout, band originaire d’Austin–Texas est un sous groupe de la fanfare Grupo Fantasma. On est encore aux States mais la frontière n’est pas bien loin. Sentez-vous le vent sec et chaud venu du grand sud ?

Chakachas – Jungle Fever
Ceux-là auraient pu être de là-bas mais sont d’ici et même d’à côté puisque de Schaarbeek (« Charbic » pour nos amis Parisiens – il s’agit d’une commune de Bruxelles). Gaston Bogaerts, Vic Ingeveldt, Charlie Lots, pas de doute, ce sont bien des gars de chez nous. On est loin de Bogota ou de Guadalajara. Pensais pas qu’on puisse concocter une musique aussi torride à Bruxelles. Allez on prend un peu de bon temps. Aïïïe que Fievre…

Rodrigo y Maria – Diablo Rojo
C’est l’histoire d’un gars et d’une fille natifs de Mexico qui jouent du Heavy Metal. Incompris, ils finissent par plier bagages et aller voir ailleurs…à Dublin. Là, ils expérimentent la guitare autrement et parfont leur technique sur le pavé européen. Aujourd’hui, rentrés au pays, Rodrigo (ligne mélodique) et Maria (rythmique) remplissent les stades armés de leurs seules guitares acoustiques. Un vrai conte de fées. Paco de Lucia et Al Di Meola n’ont pas de soucis à se faire, la relève est assurée.

Antibalas – Che Che Cole
Un hommage à la Salsa de la fin des années 60 et au label new yorkais Fania Records par le groupe Afro-beat Antibalas et la chanteuse Mayra Vega. Ni plus ni moins.

Keziah Jones – Kpafuca
Du Funk nigérian à moins que ce soit de l’Afro-beat londonien. Je sais pas trop mais ça balance sévère.

Aka Moon – Jubo
Sans doute le groupe le plus excitant de la scène Jazz belge des années 90. Voici Aka Moon en live au Vooruit de Gand accompagné du groupe de percussionnistes sénégalais de Doudou N’Diaye Rose. Déflagrations sonores et rythmiques certifiées conformes.

Jeremy Steig – Howling For Judy
Votre oreille se tend ! Elle vous parle cette flûte, hein ?! Vous l’avez déjà entendue…mais où ça donc ? Réponse : sur le titre « Sure shot » qui ouvre l’album des Beastie Boys « I’ll communication » paru en 94. C’est fou ce que ce type tire de sa flûte traversière.

George Benson – Shape Of Things To Come
George Benson converse avec Herbie Hancock et ça donne un bel instrumental pour soirée estivale. Qu’il est bon de regarder les étoiles calé entre Benson et Hancock.

Gene Harris – Listen Here
Un titre Funk Jazz entraînant pour accompagner le ptit-dej du dimanche matin ou l’apéro du mercredi soir. J’ai bien dit du mercredi soir. L’apéro du mercredi n’est pas l’apéro du mardi qui n’est pas l’apéro du samedi. C’est du sérieux ces choses là les gars !

Herbie Hancock – Mimosa
Herbie improvise et élabore un délicat écrin mélodique pour accompagner nos nuits blanches de solitude urbaine. On s’y blotti, on y rêvasse, l’heure tourne mais qu’importe… on est si bien.

Interlude

José James – Park Bench People
Une voix d’une totale élégance soutenue par un combo jazz aux petits soins. Rien à redire, José James a la classe. A quand un deuxième album du jeune dandy de Minneapolis ?

M. Ward – Rollercoaster
On poursuit avec le Grand Matt Ward avec cette Belle chanson tirée de son Fabuleux album Post-War. J’aurais bien du mal à vous cacher mon respect pour ce Monsieur.

She & Him – You really Got On Me
Et comme je l’aime vraiment beaucoup ce type, le revoici en duo avec Zooey Deschanel pour une reprise de Smokey Robinson. Si ça vous plait, goûtez leur album commun « Volume One » sorti il y a un peu moins d’un an. Un vrai bonheur.

Yayahoni – Be My Baby
Une autre cover, un autre titre Soul venu des sixties. Cette fois, c’est Yayahoni (mais où a-t-il été chercher un nom pareil), qui officie également au sein du groupe Herman Düne, qui s’y colle et nous livre une belle reprise des Ronnettes au Ukulélé ? Fallait y penser…

Fleet Foxes – Meadowlarks
Pour quitter la ville, pour se mettre au vert, pour regarder le silence ou écouter le glouglou du ruisseau voisin les fesses légèrement humides posées sur l’herbe.

Moriarty – Jimmy
Peut-être a-t-elle été trop entendue cette chanson du groupe Moriarty ? Si si c’est vrai on nous l’a passée en boucle ces derniers mois. Mais bon, une compile ça se respecte. On ne badine pas avec la sélection des titres, l’ordre des morceaux, les choix opérés même si ceux-ci datent d’il y a plusieurs mois maintenant. Vous aurez donc du Moriarty cette semaine que ça vous plaise ou non. Hé siiiii.

CR Avery – The Boxer Who Just Returned From London
CR Avery assène ses mots comme des uppercuts, dribblant, alternant crochets du droit (spoken word) et du gauche (beatbox). Il est tendre, il est sensible notre beatboxer mais rageur et remonté. Il cogne dur et on conclu cette compile sur KO.