Spotter’s Delight Nov01

Tags

Related Posts

Share This

Spotter’s Delight

by Miss Lansky

A spotter’s delight pour débuter novembre parce que je n’ai pas fait tous mes devoirs et qu’après tout on est sur la toile et l’interactivité c’est aussi ça ! Avis aux oreilles infaillibles qui voudront bien compléter les blancs dans la sélection (qui sait…il y a peut être moyen de gagner son poids en chocolat…) Si mes pasteque pips vous étaient un peu restés entre les dents, ne partez pas tout de suite spotter’s delight est plus léger (voire jeune fille sur aile d’avion ci-dessus qui illustre d’ailleurs un des morceaux… oui mais lequel ?) Les notes elles aussi sont plus courtes alors comme en somme cette semaine vous avez gagné du temps j’ai fait une petite entorse a la règle des 17 avec un petit bonus track…

1) The Charmels – as long as I got you
Le son Stax servi par la plume du duo Hayes/Porter, magique non ?

2) George Duke – manya
Le duc du keyboard en 1971 sur un album classieux dans toute sa longueur (Inner Source)

3) Mystery track
C’est vrai ca craint de pas connaitre ses morceaux, mais je suis sure que quelqu’un m’aidera à trouver qui se cache derrière ce safari !

4) Dan Curtin – lunar groove
Sur l’album Art & Science sorti chez Peacefrog en 1996, une pochette affreuse, presque gothique ! comme quoi…

5) John Klemmer – ??
J’espere que c’est bien John…déjà que je n’ai pas le titre si en plus je me suis plantée de saxo…

6) Cultural Vibe – ma foom bey
Sur le DJ Kicks de Trevor Jackson alias Playgroup il y a quelques bonne surprises, ouvrez l’œil ce kicks la circule pour pas très cher en deuxième main

7) Smokey Robinson & the Miracles – tears of a clown
Je crois que le batteur des Roots avait choisi Smokey sur une compil confectionnée de ses petites mains habiles qui s’appelait Babies

8) Frequency – loosen up
Choisi par Al Kent le dénicheur spécialiste des pépites discos oubliées sur une compil dont la pochette est…comment dire…suggestive…cherchez la ! (disco demands volume one)

9) United Future Organization – ??
3 Japonais et un français qu’on a coutume de classer en acid jazz, en tout cas il y a du sample funky en plein milieu, un coup de main pour le titre svp ?

10) The Jones Girls – nights in Egypt
Je trouve ce morceau délicieusement kitsch

11) Turner Brothers – running in the rain
Enregistré en 1974, les frangins avaient entre 12 et 27 ans. ils ont tourné entre autres avec les Ohio Players et pourtant on les connait bien moins, leurs pochettes étaient peut être moins provoc…

12) Wee – I’m all changed
Encore un dépoussiérage indispensable de chez Numerogroup, a chaque nouvelle sortie on se demande comment ces artistes on pu passer sous le radar

13) The Ohio Players – Ecstasy
Bon eux on ne les présente plus, ca dégouline tellement c’est sucré

14) Roots Manuva – I’m a new man
A la fin de Slime & Reason il y a toute une série de dubs fort bien léchés comme celui ci

15) Sun Palace – ??
Enfin je crois…

16) The Manhattan Transfer – twilight zone
Merci a Kenny Dope Gonzales pour sa très réussie sélection dans la série Choice de label Azuli, sans lui Manhattan transfer serait resté synonyme de Dos Passos ( en plus je ne l’ai meme pas lu…)

17) Mystery track
Le chanteur a une voix assez proche de Terry Callier mais ca ne m’aide pas beaucoup a mettre un nom sur ce call my name des plus mellow…

Bonus track: Karin Krog remixed by Herbert – the meaning of love
C
e morceau m’a fait découvrir la belle œuvre de cette fabuleuse chanteuse et pianiste jazz norvégienne.
Penchez vous sur elle, parce qu’elle le vaut bien.