Get Your Groovy Slippers On and Bring Your Cuppa Tea While It’s Still Hot. (by Emily B Green) Mai04

Tags

Related Posts

Share This

Get Your Groovy Slippers On and Bring Your Cuppa Tea While It’s Still Hot. (by Emily B Green)

Apres Jez from London , voici une deuxieme invitee bien de chez nous ! Oui je sais elle aussi parle anglais et son patronyme n’a pas franchement le profil gaulois type mais je tiens a préciser qu’il n’est pas necessaire d’avoir passé plus de 6 mois au cœur de la perfide Albion pour devenir miss lansky’s guest sur compilfight. Emily B. Green, retenez bien ce nom car mademoiselle chante (le blues et plus si affinites), compose et pianistiquement touche sa bille, un vrai bouillon de creativité pas brouillon. C’est pas parce que je l’aime bien et qu’on a brievement nourri quelques moutons du Yorkshire ensemble que ma vision n’est pas claire sur la tasse de thé ci dessous: un pur delice rétro qui vous rechauffera l’âme en ce frimas de mai…

ENJOY !

Miss Lansky

1 – Jurassic 5 – Lesson 6, The Lecture
Pourquoi ce titre me demanderez-vous, très certainement pour vous inviter à vous installer confortablement dans votre fauteuil préféré et à prendre un moment pour vous.
Et pour nous mettre à l’aise, voilà un groupe old school comme je les aime et qui expliquent en deux scratchs pourquoi on aime la musique et les sound-systems…

2 – Herbie Hancock – Bring Down The Birds
En deuxième position, un incontournable pour les turntables de madame.

3 – Mr Scruff – Music Takes Me Up ( feat. Alice Russell)
Je ne pouvais pas faire cette compilation sans faire figurer my personal dream team, j’ai nommé les poulains de l’écurie Tru Thoughts – à commencer par Mr Scruff featuring Lady Alice Russell, avec, encore une fois, une déclaration d’amour à la musique. Ce sera une compil’ de la Saint Valentin en fait.

4 – Beats International – Dub Be Good To Me
Vous avez dit Sound System ? Avec l’un des premiers projets de Fat Boy Slim, ici, derrière les turntables. Imaginez-vous dans les années 90, on sortait à peine des années 80 et on avait toujours un look aussi grave, mais c’était bien quand même.

5 – The Clash – The Guns of Brixton
Pour les oreilles qui se demandaient où elles avaient entendu cette ligne de basse la première fois…

6 – Carly Simon – Why
Et puis parce qu’il n’y avait pas que du mauvais dans les 80’s, Carly Simon qui réglait ses comptes avec son ex dans cette chanson, James Taylor…

7 – The Jack Baker Trio – Echoes To The Surface
C’est normal si ce nom vous dit quelque chose car c’est simplement le batteur d’Alice Russell qui a monté son trio, accompagné de ses mêmes musiciens, Tm Juke entre autres. Ils ont été à bonne école et je suis sûre qu’ils ont écouté celui qui suit plus d’une fois.

8 – Billy Cobham – Snoopy’s Search Red Baron
Si mes frêres n’avaient pas eu aussi bon goût j’aurais peut-être fini par écouter Dorothée à 6 ans, au lieu de ça, ils m’ont fait le cadeau de passer Billy Cobham en boucle J Alors pour groover un peu plus dans les chaumières, ce morceau tout en…groove.

9 – Roisin Murphy – Primitive
Il me fallait quelqu’un d’aussi inspirée et sur sa planète que Roisin Murphy pour succéder à Billy Cobham. Ce morceau nous renvoie à nos tripes et nos origines. J’ai toujours voulu faire partager ce sentiment que nous sommes tous liés par le côté animal de notre nature. Mais pourquoi des mots quand il y a la musique ? Merci Roisin.

10 – Danny Elfman – End Credits for Mars Attacks
Restons dans le côté fou de la force avec Danny Elfman et un peu de bande originale de film en passant. Le rock n’est pas bien loin avec Mr Elfman. Autrefois auteur-compositeur-interprète dans Oingo Boingo, Danny Elfman a définitivement rejoint les rangs de la musique de film. J’aimerai toujours sa collaboration avec le Tim Burton des débuts … La B.O de Mars Attacks est à l’image du film, kitch à souhait et renvoyant à la belle époque des films série Z des années 50.

11 – Emily B. Green – Sweet Addiction
Sweet Addiction reprend l’histoire d’un poème d’Edgar Allan Poe, l’Enterrée Vive. Nous ne sommes pas loin de l’univers de Burton…

12 – Bat For Lashes – Glass
Nous passons doucement d’un univers à l’autre avec une personne qui a je pense autant écouté Kate Bush et Peter Gabriel que moi. Bat For Lashes est le bon compromis entre la musique actuelle et la mélancolie pour des groupes comme les Cocteau Twins.

13 – Mari Boine – Davvi Bàvttiin ( Kohib Remix)
Quand les voix nous entraînent loin et nous invitent à l’introspection, il fait bon se laisser emporter par le grand esprit. Mari Boine ravive les traditions décimées du peuple Saami et nous fait partager son savoir ancestral. Musique à écouter en fermant les yeux…

14 – Everything But The Girl – The Future of The Future (cut)
Les beats qui nous rappellent les clubs londoniens me rappellent aussi les rythmiques tribales shamaniques qui ressurgissent ici…Everything But The Girl semblent avoir évolué avec leur temps tout en restant fidèles à eux-mêmes, leur rencontre avec Massive Attack y est certainement pour quelque chose. C’est tout de même un des rares groupes que j’écoute même lorsqu’ils font de la dance music !

15 – Kosheen – Hide U
Toujours en provenance de Grande Bretagne, Kosheen aura aussi marqué son temps avec sa trip-hop mais surtout son énergie scénique. Un morceau à voir et écouter en live à Glastonbury par exemple. De l’énergie pure pour commencer une bonne journée.

16 – Missy Elliott – Get Yr Freak On (cut)
J’ai fait l’expérience de mélanger les genres en introduisant la Reine des Rap Rrrrriot girls américaines chez les anglais de Kosheen. Ce sera le morceau clin d’œil de la compil’

17 – Sade – By Your Side (Cottonbelly’s Fola Mix Edit)
J’ai eu la très bonne surprise de trouver un morceau interprété par Sade sur une compilation dédiée à Fela, Red Hot + Riot- The Music and Spirit of Fela Kuti, que je recommande par ailleurs, excellente compil’ où l’on peut aussi croiser la route de Château Flight ou MeShell N’Degeocello. On retrouve du groove tranquille pour nous approcher doucement de la fin.

18 – Jackie Wilson – Higher and Higher
Et pour finir, un morceau pour les jours où il fait gris, dehors ou dans les cœurs. Merci encore de m’avoir invitée à compil’fighter, ce fut un plaisir à concocter, j’espère que c’en sera un à écouter.

Bonne inspiration et bonnes vibes à vous,

Emily B Green

 

Chope moi