Tags

Related Posts

Share This

Une compile en 17 trous

par Bruno l’ordre juste

 

Chope moi

1. Plasticman – I no
Une intro à vous foutre les glandes pour le reste du parcours. Premier morceau du disque closer, qui peut s’écouter dans le noir, seul dans son fauteuil. On fait moins le mariole au bout d’un moment tellement c’est pas gai.

2. June Of 44 – Cut your face
Pour le trou numéro 2, ce sont les mythiques June of 44, recasés depuis dans différents projets dont le très  recommandable Rachel’s. C’est enlevé. C’est tellement bien que ça fait birdie sur le 2, pourtant pas commode.

3. Apparat – Interrupt 3
Pour franchir le moulin, Apparat fait dans le court. La réplique de Camelot en terre cuite ne fait visiblement plus peur à  personne. C’est Eagle pour tout le monde.

4. Laetitia Sheriff – Lockless
On éprouve les pires difficultés à franchir la réplique au centième du viaduc de Millau du numéro 4. On se dit qu’on préférerait se la couler douce avec Laetitia. On se fait rappeler à l’ordre. On enchaîne en silence.

5. Beak – I know
Les enceintes du camping diffusent le meilleur morceau du groupe Beak, derrière lequel se cache Geoff Barrows de  Portishead. C’est encore mal dégrossi mais saisissant par son minimalisme percutant. Mes envolées littéraires  l’impressionnent personne et je récupère ma balle dans l’humus qui borde le trou numéro 5.

6. Prinzhorn Dance School – Seed, Crop, Harvest
La double bosse du 6 est redoutable. On frise le bogey. Prinzorn Dance School s’y est paraît-il cassé les dents. Les bons musiciens sont de piètres golfeurs.

7. Oneida – History’s great navigators
Insaisissables et productifs, les gars d’Oneida était à la Villette l’été dernier pour un concert étonnant avec trois front-man immobiles et un batteur sous duracel qui moulinait sévère à l’arrière. Imprenable au mini-golf ce type.

8. Born ruffians – Sole brother
Le soundtrack idéal d’un mini-golf insouciant, 25 degrés sous les tamaris. Inégal mais gouleyant.

9. LCD Soundsystem – North American scum
R.I.P. ? C’est bel et bien fini LCD ?

10. Bronze – Slices of air
Des flamands belges, sur une patte, et qui revendiquent un postro c k j o y e u x et insouciant. C’est suffisamment rare
pour être signalé. Du coup, le beau q u a r t i e r d’édam reconstitué du 10 ne les émeut guère.
http://www.myspace.com/slicesofair

11. Snowman – We are the plague
On est rarement enclin à la plaisanterie du côté de chez Snowman. Vous l’aurez remarqué. Le mini-golf, c’est un sport d’équipe pour eux, et ils sont imbattables. On a bien essayé de les dérider sur le parcours de Saint Gilles Croix de
Vie. Rien à faire. Campeon del mundo.

12. Robert le Magnifique, Tepr, My Dog Is Gay – Etre ou ne pas être la question est là
Réunion de Bob le magnifique et des deux compères de feu Abstrakt Keal Agram pour la bande son de Hamlet, joué il y a quelques années à Rennes me semble-t-il. Et ça, c’est la bicoque d’Ophélie au deux-centièmes. C’est cadeau.

13. Deerhunter – Nothing ever happened
Les américains de Deerhunter viennent toujours avec leur drapeau. Des winners bien pop.

14. Fennesz – Onsay
Avec son air de pas y toucher, Fennezs, autrichien patibulaire, enchaîne les eagles. Dégouté, on passe au 15.

15. Zombie Zombie – Halloween main theme
Royal au bar, Zombie Zombie déroule magistralement sur le trou numéro 15. Ils ont osé mettre du flanger un peu partout, et ça passe comme une lettre à la poste. Chapeau. Was it the boogie man ? Quand on y pense, on pourrait très bien imaginer un remake d’Halloween avec Eddie Mitchel.

16. SebQ+John Trap – Move out
Deux camarades du fin fond de la Bretagne à qui le golf ne parle pas. Loin des flux, ils enchaînent les tubes. Dans la plus grande intimité.

17. Mogwai – Mogwai fear satan
On a souvent pu lire, à propos de Godspeed your black emperor, qu’ils maîtrisaient les silences comme personne dans leur construction de morceaux. C’est vraiment aussi le cas pour Mogwai avec cette version live de l’enormissime Mogwai fear satan. Ça peut se doubler d’un film plutôt réussi, et qui accompagne leur dernière livraison live.
http://vimeo.com/3773567

 

Chope moi