Vague de Froid Jan17

Tags

Related Posts

Share This

Vague de Froid


par DJ Guest

00. Marc Houlé – Inside
Crac, plop, pim-tchac et guitare. C’est devenu une habitude (ces sons de guitare) depuis Ricardo Villalobos (je voulais placer Dexter avant de réaliser qu’Ashveen l’avait déjà fait au printemps dernier), mais rien qui n’empêche la techno d’être anxiogène à souhait.

1.The Cure – Play for today

Cette passion pour l’inquiétude minimale me vient de The Cure, probablement. Respect éternel.

2.Matthew Dear – Slowdance
Après le Canada de Marc Houlé, les Etats-Unis revisitent aussi The Cure. Matthew s’est mis à chanter par-dessus ses morceaux en imitant Bowie et c’est aussi bien que ce qu’il faisait sous les alias Audion ou False – mieux même, pour la vie de tous les jours.

3.Ruth – Polaroïd/Roman/Photo
Le tout c’est d’oser et de s’y tenir. Merci à Ilitch Music pour rééditer tout 1982, et à Kraftwerk pour l’inspiration. J’y reviendrai plus loin. Et spéciale cacedidé à « Polaroïd » Ashveen de la Compilteam (je t’en veux plus pour Dexter).

4.The Durutti Column – The missing boy
Cinquière morceau et les rêves d’une compil’ gaie, groovy et entraînante pour cette rentrée sont déjà enterrés, pas faute d’avoir essayé. Hyper beau, sur l’album LC.

5.Programme – Demain
On continue tout en lucidité avec ce projet du chanteur des ex-Diabologum (la musique de la coupe du monde 98, c’était pas eux), du brut, du sans concession. Pas de signes depuis ( ?) mais je pronostique son retour via les canaux de mixtapes du rap français – ah non, on me dit que c’est fini tout ça. [Première fois que j’encode un morceau depuis le CD pour une compilf, dis-donc !]

6.Baby Bird – Cooling towers
Un super crooner-compositeur responsable de pochettes très ugly au milieu des années 1990. Armé d’un clavier Bontempi, on ne compte plus les chansons imparables qu’il a composées et mixées sur un 4-pistes. Surtout, si vous aimez, éviter les rééditions remasterisées, un vrai scandale. Dans le son, tout est bon.

7.King Midas Sound – Waiting for you
Il est mort, le trip-hop. Mais il bouge encore on dirait.

8.Lukid – Veto
Chouette album, Foma. RAS sinon, un peu la faute au téléchargement massif sur ce coup là.

9.Saint Etienne – Only love can break your heart (A mix in two halves)
****** de morceau que ce remix par Andrew (God) Weatherall de cette reprise de Neil Young par St Etienne ! Impact dans 5 minutes.

10.Mr Fingers – Can U Feel It?
Instant classic, la version originale sans les paroles de Martin Luther King dessus ni les bras en l’air (enfin, moins). Un peu le winter of love…

11.Ikonika – Yoshimitsu
Dubstep Hyperdub tout ça, entre Photek et Detroit, avec mélodie jouée à un doigt en plus. Si ce n’était pas une fille, elle se serait appelé Ikoniko.

12.Deepchord presents Echospace – Summer haze
Dub tout court et techno tout court, l’œuvre intégrale est à écouter au kilomètre. Chef d’œuvre.

13.James Blake – CMYK
Si j’avais une connexion j’aurais été faire un tour sur Wikipedia pour trouver un truc informatif. Mais tout porte à croire qu’il s’agit du frère de James Holden et de Perry Blake.

14.Bal Paré – Palais d’amour
« Ton sexe me fait toujours plaisir ». Comme la n°3, figure sur cette compil’ rétro Cold Wave And Minimal Electronics Vol. 1 proprement stupéfiante. Grosse hésitation avec les morceaux des français End of data et aussi Jeunesse d’ivoire.

15.Oval – Panorama
Un joli retour (du son de guitare, one more time) pour cet innovator, plus musical qu’à l’habitude.

16.Moondog Jr – Jintro and the great luna
Avoir quitté dEUS si tôt (il chantait moins en tant que bassiste) n’était finalement pas la tragédie annoncée, pour preuve ce morceau belge interprété dans un anglais poignant.

 

Chope moi