Tags

Related Posts

Share This

JAZZ by Clap Yo Handz

J’en connais des wagons qui, autour de moi, déclarent volontiers ne pas aimer le jazz. Comment leur donner tort, cette musique est bien souvent si mal (re)présentée… Etant à court d’idées comme de temps, plutôt que d’aller me perdre dans toutes les directions comme beaucoup savent si bien le faire ici, mon intention est donc de proposer un petit tour d’horizon très subjectif. En espérant surprendre un peu.

Larry Nozero – Reflections of My Past
Une obscure petite merveille tirée du catalogue Strata East, mythique label 70s.

Noel Mc Ghie – For Gone Desillusions
Un disque acheté au hasard il y a quelques années, du jazz-funk paru à l’époque sur Les Disques Espérances. Attachant.

Tonbruket – Balloons
Là encore une bonne surprise, puisque généralement les sorties des münichois de Act me les brisent menues. Ici, on pioche dans le jazz, mais aussi la musique classique et le post-rock. La liberté, quoi.

Limousine – Drianke
Le groupe le plus classe du monde, branché ici sur le canal éthiopien. Sortie d’album pour très bientôt, on y travaille.

Anouar Brahem – Leila au Pays du Carrousel
Satie au Maghreb. Que dire ?

Lloyd Miller – Gol E Gandom (Version 3)
Un autre disque acheté à l’aveugle. Enfin pas complètement, ce sont les anglais de Jazzman qui rééditent… Et l’on oublie tout le temps perdu à écouter des choses médiocres.

Nathan Davis – Cecen Kizi
Chez Jazzman toujours. Nathan Davis a beaucoup, beaucoup voyagé.

Ferdi Ozbegen – Kopruden Geçti Gelin
Un autre türkish delight, par le « Tom Jones local ». On lit de ces trucs, parfois…

Rufus Harley – Chim Chim Cheree
Un Noir en kilt qui joue Mary Poppins à la cornemuse? Un choc excentrique.

Lloyd McNeill – Asha
A ce stade là c’est grillé: je kiffe la flûte.

Tina Brooks – Theme for Doris
Pas franchement le saxophoniste que l’on associe spontanément à Blue Note mais assurément l’un de mes disques préférés de la maison. Funky et hyper classe comme on n’en fait plus.

Nick Drake – One of These Things First
Je sors un peu du cadre, c’est grave ?

Colin Vallon/Samuel Rohrer/Patrice Moret – Telepathy
Un trio suisse encore largement méconnu. Sonne un peu comme si Radiohead se mettait au jazz.

Charles Mingus – Moves
Des années passées sans savoir qui. Le coléreux Mingus sacrément apaisé, avec Honey Gordon et Doug Hammond.

The Don Rendell/Ian Carr Quintet – Shades of Blue
Le Kind of Blue anglais, six ans après celui de Miles.

Pan-American – Het Volk
Sinon, en ce moment, je suis à fond sur les vieux Brian Eno. Mais Pan-American ça marche aussi.

Kip Hanrahan – Love is Like a Cigarette
Et c’est tout.

 

Chope moi