Kissinger’s trial by Miss Lansky Mar27

Tags

Related Posts

Share This

Kissinger’s trial by Miss Lansky

Une légère inflexion dans l’ angle du sourcil, à peine plus que le pincement de lèvre accordé au plan fixe d’Augusto P. devant ses juges; rien en tout cas que des années d’ intense diplomatie ne puissent facilement soustraire aux regards distraits des convives. Cette fois ce n’est qu’un bandeau de lettres qui défilent sous des images d’une autre actualité: le fils du colonel Schneider officialise son intention de porter plainte en dessous d’un tir NBA à 3 points. Le fils indigné à raison, Schneider est mort par et pour le pouvoir d’un seul homme ou presque.
Les procès de Kissinger n’ auront pas lieu, son pays d’adoption n a jamais signé au bas d une page à entête de justice internationale, il y a bien travaillé. Mais du Cambodge au Timor oriental via Hanoi et Santiago, de négociations secrètes en manipulations expertes, de réceptions en cocktails toujours au bras d’une nouvelle starlette, voici la bande son de toutes les victimes du bon Docteur…

fundamental – more than a hundred times
bovaflux – temazepam
siouxsie & the banshees – jigsaw feeling
dj rupture vs badawi – ipanema under fire
andrew hill – wailing wall
loefah – goat stare
king britt – theme to the cosmic view
gangrene – auralac bags
shafiq husayn – all dead
beat inc  – black tea morning (sueaky lobster refunk)
gary bartz – vietcong
duke ellington – acht o’clock rock
p.e hewitt jazz ensemble – the winter wind
frank zappa – treacherous cretins
love apple – what will tomorrow bring
billy brooks – the jagged edge
eleanore mills – fascinating, devastating man

 

Chope moi