Tags

Related Posts

Share This

Melancholia Algorithmica

 

C’est plus comme avant. Dans les temps anciens, pour faire une playlist, il fallait connaître des trucs, se tenir au courant, lire, s’intéresser. Dans les temps très anciens, avoir beaucoup de disques et d’amis ; dans les temps moins anciens, avoir des noms à taper dans le moteur de recherche des programmes de téléchargement ; lire des blogs, des magazines, avoir une veille. Maintenant c’est plus pareil. Tu vas sur ton service de streaming et t’as une playlist personnalisée, hyper pointue ; tu cliques sur un artiste et t’as une liste de recommandations fines et élégantes que les aînés auraient mis des heures de lecture et d’écoute à réunir.
En plus ça marche bien. Les algorithmes se débrouillent pas mal, sans trop de déchet. Dans cette playlist, les 17 titres ont été suggérés par Spotify dans les “découvertes de la semaine”, qu’il m’envoie gentiment tous les lundi matins. Au fur et à mesure, j’en ai sélectionnés les meilleurs.
A l’écoute, ces morceaux ont comme un air de famille. A l’exception du Remember the Rain de Khadja Bonnet, réincarnation miraculeuse de Minnie Ripperton, tous ces titres sont empreints d’une forme de mélancolie. Ils se languissent sur des bonheurs passés, des colères désabusées, des attentes indéfinies. Pour l’expliquer, plusieurs hypothèses.
Hypothèse 1 : l’algorithme est nul. Il a trouvé un truc qui me plaît, et il reste dans son sillon, en me refilant sans arrêt des morceaux dans la même tonalité et la même ambiance, sans penser que je pourrais changer d’humeur et d’envies.
Hypothèse 2 : l’algorithme est trop fort. Il a prédit, avant même que je m’en rende compte, que je couve une crise de la quarantaine, et il fourgue par anticipation du combustible pour mes états d’âme.
Hypothèse 3 : l’algorithme fait ce qu’il peut, mais l’époque est pourrie, tout le monde, des chanteuses folks aux rappeuses gangsta, déprime en regardant les infos, et ça se ressent dans la musique qu’il font, et l’algo fait ce qu’il peut pour en tirer le meilleur, et moi aussi.
Allez, je vous laisse juge. Des bises

1 – Tommy Genesis – Angelina
2 – Khruangbin – White Gloves
3 – Kadhja Bonet – Remember the Rain
4 – Connie Constance – Kingdom
5 – Raury – Trap Tears
6 – Sampa the Great – 2 4
7 – Anushka – Kendrick (Too Hot Outside Edit)
8 – Jonwayne – Wonka
9 – Princess Nokia – G.O.A.T.
10 – Kate Tempest – Europe is Lost
11 – Restless Leg Syndrom – Here for Good
12 – Moriarty – Reverse – Anger
13 – Anderson Paak – The Bird
14 – Fashawn – Fashawn
15 – Chill Bump – Four
16 – A.S.M., MF DOom – Masking
17 – Joshua Redman and The Bad Plus – As This Moments Slips Away