Compilaseb 29 > Jone...

Vous souvenez-vous du Jone’s Diner (Compilaseb 27) ? C’était il y a quelques mois. C’était avant… On s’y sentait comme chez nous, confortablement installés sur ses banquettes en skaï élimées. Le café y était correct, la compagnie agréable et la musique vraiment goûtue. Vous prendrez bien un...

Compilaseb 28 > L’Ec...

C.o.n.f.i.n.é.s., reclus, esseulés (mais pas toujours…). L’Echappée belle, ce sont ces (trop) rares moments privilégiés où vous vous retrouvez seul avec vous-même. C’est tirer la porte derrière soi, caler son casque sur les oreilles et tracer dans la ville à en perdre l’équilibre....

COMPILASEB 27 > JONE’S DINER PLAYLIST

Le Jone’s Diner se trouve à Brooklyn. Il s’agit d’un diner comme il en existe des centaines à New York. L’établissement, exigu et sans prétention, accueille des habitués, plus rarement des touristes égarés dans ce quartier excentré de la ville. Le patron, un homme sans âge tout de blanc vêtu – on l’appellera Mr Jone – connait son affaire : un mot pour chacun (pas davantage), une rasade de café et des commandes rondement expédiées. J’y ai déjeuné quelques fois durant l’été 2018. Si je me régalais des Eggs Benedict with Hollandaise Sauce, c’est surtout la playlist qui m’enthousiasmait. Soul, Jazz and Hip Hop, le tout distillé dans des...

Compilaseb 26 > Aven...

Contre le spleen automnal, rien de tel qu’un shoot de musique brésilienne. Je ne connais en effet rien de mieux pour soigner les bleus à l’âme que les compositions ciselées de Tom Jobim, sans oublier tous les autres, nombreux, qui nous offrirent tant de mélodies solaires. Dire que tous ces...

COMPILASEB 25 > THE ...

Une compilation 100% Jazz résolument 70’s mais pas que. Du Jazz d’ici et d’ailleurs et surtout d’ailleurs : américains bien sûr mais également japonais. Des sets live en club (Cannonball Adderley au Troubadour de Los Angeles pour une fin de soirée torride) et en festival (Charles Lloyd au...

COMPILASEB > BORN AGAIN

  Compilfight renaît donc de ses cendres… lentement mais sûrement. La naissance des enfants et le taf ont failli avoir raison de nous et de notre plaisir à enchaîner les morceaux comme on enfile les perles. Mais non, le site est toujours là, plus beau que jamais, et notre envie intacte. Quatre années sans compiler, ça fait du temps… je me sens un peu engourdi mais heureux. 17 titres, une image, un court texte… l’affaire est pliée > PLAY  Quant au pitch de cette compilation du come back, disons juste que ça débute un dimanche matin au sortir d’une église de Brooklyn (N.Y.C.) et que ça s’achève aux petites heures, une semaine plus tard,...